L’enfant intérieur
7 septembre 2020

       L’enfant intérieur, c’est l’ensemble de nos perceptions d’enfants qui se sont logées dans notre Inconscient jusqu’à l’âge de 6-8 ans. C’est également tout ce que nous avons appris sur ce qu’était un enfant par le biais de l’éducation, la télévision, etc. L’enfant intérieur, quel que soit notre âge, est toujours présent dans notre vie. Il surgit parfois dans la tristesse ou l’impuissance, parfois à travers notre colère, parfois dans une explosion de joie. Nous avons une image personnelle et une image collective de l’enfant. Nous sentons sa présence à chaque fois qu’une émotion nous traverse. L’enfant intérieur est directement lié à notre cerveau limbique, le cerveau émotionnel.

Comment se forge l’enfant intérieur?

Tout commence par le reptile qui dort en nous…

    Il y a bien longtemps, à l’heure de la préhistoire, nous vivions en clan. Tout seul, il était très difficile, voir impossible de survivre.. N’ayant pas de grandes dents pointus, nous nous sommes vite rendu compte que l’union faisait la force. Et en quoi cela nous intéresse-t-il ? Et bien parce que la plus grande peur qu’on pouvait avoir à l’époque était d’être bani du clan, d’être abandonné, l’abandon signifiant la mort. On peut également citer l’exemple d’un bébé animal, séparé de sa mère dans la nature. Il aurait très peu de chance de survivre…

Notre cerveaux reptilien (300M d’années), s’occupant de notre survie, il a inscrit en nous, de manière assez indélébile que tout signe pouvant mener à l’exclusion ou l’abondon, prédisait la mort… Les temps ou bien changé, mais notre part reptilienne est toujours là. Elle est notre instinct de survie le plus primaire.

Notre inconscient a entre 4 et 7 ans.

      On entend souvent dire que les enfants sont des éponges, qu’ils absorbent les connaissances, les apprentissages… Tout s’inscrit en eux, le bon, mais aussi les petits traumatismes du quotidien. C’est donc a cette époque que nous allons mettre en place grand nombre de peurs, de systèmes, de croyances, devenant comme un tuteur sur laquelle la plante peut grandir. Nous en avons besoin pour forger ce qui devient notre carte du monde, c’est-à-dire, cette manière propre à chacun que nous avons de percevoir ce qui nous entoure… Mais en grandissant, comme la plante, le tuteur peut alors devenir étriqué, nous empêcher de grandir dans la direction que nous souhaitons, certaines parties devenant encombrantes…

    Notre petit reptile dormant en nous, dès que maman nous a grondé un peu trop fort, on a eu peur de se faire rejeter (donc menace de mort..) et cela inscrit une blessure dans l’inconscient… Nous traînons tous en nous des tonnes de blessures liés à l’enfance. Elles sont inévitables.

Pourquoi guérir son enfant intérieur

     Face à quelque chose qui nous fait peur, qui nous agace, qui nous frustre, nous avons souvent des réactions qui nous dépassent. Ses réactions, inconscientes, ont donc été programmées il y a bien longtemps. Une réaction excessive fasse à une situation qui nous dépasse, est rarement le signe d’un simple mauvais caractère. Ces réactions sont imprimées en nous, comme une défense, une protection qui s’est forgé au fil du temps…

     Heureusement pour nous, l’hypnose humaniste est un outil incroyable pour rendre visite à notre enfant intérieur, lui parler, l’écouter et lui apporter de l’amour. En prendre soin, c’est aussi prendre soin de l’adulte. Prendre soin de ses blessures d’enfant, c’est apprendre à les sublimer au quotidien, afin de vivre une existence plus heureuse, et plus en lien avec nos véritables désirs intérieurs.

Autres Articles…

Le pouvoir de la visualisation

Le pouvoir de la visualisation

Une pensée peut impacter votre corps, jusqu’à vos cellules.                  Pour bien comprendre impact de la visualisation sur votre esprit et votre corps, je vous propose de commencer par une visite guidée de votre cerveau: Une information vous arrive (de...

La Conscience

La Conscience

    La grande Conscience, c'est ce que Platon appelait l'âme immortelle. C'est l'esprit intelligent et conscient de Max Planck, le papa de la physique quantique. La Conscience ne correspond à aucun champs physique observable connu à l'heure actuelle, et pourtant,...